Des photos et des vidéos sur l’espace réservé à la rencontre du 8 octobre !
Edito

Bonjour à tous les anciens EFREIens de la promo 71 Enregistrer au format PDF

Lundi 8 novembre 2021

Discours de Léon EVAIN le jour de la rencontre du 8 octobre 2021.

Bonjour à tous les anciens EFREIens de la promo 71

Ceux que j’ai déjà pu saluer et ceux avec qui je vais pouvoir échanger d’ici peu. Le groupe des six qui a mené campagne pour nous réunir tous ce jour, m’a demandé de prendre la parole.

Parmi ces six, il y a d’abord le Gang des Trois :

  • Les Dalton du Web
  • Les dénicheurs d’anciens retranchés dans leur calme vie de retraités, loin de la bruyante capitale
  • Les rameurs du Dark Web
  • Les fins limiers de l’algorithme humain

Comme premier Dalton je voudrais nommer Philippe Giron notre Joe, où es-tu Philippe pour que nous te reconnaissions bien ?

Il y a aussi William Dalton, Bernard Guyot, montre ta tête Bernard…

Il ne faut pas oublier Jack Dalton, Pierre Kasperczyk, Pierre montre un peu ton jeune visage de septuagénaire

Votre serviteur Averell qui se permet à son âge avancé de faire passer les oraux des Master 1 et Master 2 connait bien les arcanes de l’école, il a pu ainsi faciliter les contacts avec les différents organisateurs du côté de l’EFREI

Et puis et puis, qui a eu l’idée de solliciter notre parrain de promotion Pierre Perret pour obtenir une dédicace pleine d’émotion nous rappelant le parrainage de notre promotion ? C’est Yves Gridelet, Yves es-tu déjà arrivé de ta province ?

Ah j’allais oublier le Grand Organisateur sans qui cet événement n’aurait pas pu avoir lieu, je voudrais nommer Jean-Louis Baudy. Viens un peu près de moi s’il te plaît

Jean- Louis a été l’instigateur de cet événement mémorable et probablement unique à l’EFREI, les 50 ans de remise de diplôme d’une promotion
Sous son impulsion et malgré les caractères trempés des vieux EFERIens de l’équipe que nous sommes, il a su piloter chacun dans ses capacités à aboutir à l’événement que nous vivons
Il a su être stoïque dans l’adversité : le virus, les aléas d’une telle organisation, les absences impromptues lors des confcall.

Je voudrais que nous adressions un grand bravo à Jean-Louis pour un événement qui restera gravé à jamais dans nos mémoires. Grand merci à toi Jean-Louis Jean-Louis sort de ta réserve bien connue ! Tu mérites bien une belle salve d’applaudissements.

Des anciens dévoués pour organiser l’événement c’est bien, mais il nous fallait pouvoir envahir pacifiquement l’EFREI et cela n’a été possible que parce que nous y avions nos entrées secrètes.

Ceci nous a permis d’entrer en contact avec la personne qui connait mieux que personne les anciens que nous sommes, c’est Cathy Fonteneau. C’est elle la responsable des Alumni.
Elle a été la cheville ouvrière pour nous trouver cet excellent traiteur, mettre en œuvre et impliquer tous les acteurs de l’école : les services internes, la sécurité pour l’accès aux locaux, les associations d’élèves autour de nous, trouver les ressources financières pour assurer ce bel événement, impliquer la direction aussi
Je sais qu’elle a déjà en tête de belles actions de promotion pour relater notre événement auprès des anciens, des élèves en formation, de la Société des Ingénieurs et Scientifiques de France et d’autres que j’oublie
Cathy lève-toi pour que nous t’applaudissions bien sincèrement
Grand merci à toi !

Et puis cachée derrière Cathy, dans l’ombre, une pro du marketing en devenir a œuvré pour que toute cette petite musique se déroule du mieux possible, je voudrais nommer Tina, qui a réalisé ici un projet de stage qui lui permettra d’accéder à son diplôme
Tina debout pour qu’on t’applaudisse !

Dans tout cela, l’acteur par lequel je vais finir mon discours, c’est Frédéric Meunier, le directeur de l’école. Tout d’abord merci Frédéric de nous avoir accepté dans l’établissement d’aujourd’hui l’EFREI susnommée Grande Ecole du Numérique et de l’Innovation
L’EFREI n’est plus l’école de la rue Amyot avec son directeur M. Bouchard et son unique assistante Mme Chassignol. C’est aujourd’hui une école du Top Ten qui fournit 60 000 heures de cours pour 4 000 étudiants

Merci Frédéric dans l’emploi du temps très chargé d’un directeur d’un tel établissement, d’avoir pu dégager du temps pour :

  • L’organisation de cet événement
  • Le financement de cette opération
  • Votre participation effective lors de cette journée

Merci Frédéric, (De forts applaudissements de la part de vénérables anciens)
Il ne reste plus qu’à souhaiter une bonne continuation à tous
Profitons au mieux de cette journée !

Léon Évain