Des photos et des vidéos sur l’espace réservé à la rencontre du 8 octobre !
EFRE 1971

Qui étaient-ils ? Enregistrer au format PDF

Dimanche 10 octobre 2021 — Dernier ajout samedi 23 octobre 2021

Dans cette article, nous allons essayer de retrouver qui étaient nos professeurs : leur prénom et leur nom, et plus si affinité !

  • Alimentations  : Desautel
  • Dessin industriel  : Quatremer
    (Labos Rue du Rendez-Vous)
  • Économie  : Frappier
  • Informatique  : Chaumeil
    Chaumeil
    Photo Pascal CHOUR - EFREI 80
  • Interrogations orales : Mathivet
  • Hyperfréquances  : Reboul
  • Logique : Blanca
  • Mathématiques (1re année)  : Thévenin
  • Mathématiques modernes  : Demengel
    Aussi prof à l’ENS Cachan
    Demengel
    Photo Pascal CHOUR, EFREI 80
  • Mécanique dynamique  : Migaux
    Migaux
    Photo Pascal CHOUR - EFREI 80
  • Mesures physiques, optique ?  : Lemire
  • Physique du solide : Klein
  • Physique nucléaire  : Blanc
    Aussi prof à l’Université Paul Sabatier à Toulouse.
  • Synthèse de texte (le rapport…) : Moreau
  • Technologie  : René Besson
Technologie des composants - 1 - R. Besson
Technologie des composants - 2 - R. Besson
  • Télécommunications  : Fierro
  • Noms sans encore de rattachement à une matière :
Jean Choquet (1)
Photo Pascal CHOUR - EFREI 80
Jean Choquet (2)
Photo Pascal CHOUR - EFREI 80
    • Zackeim
    • etc…

À vous lire !

Vos contributions

  • Jean Marie GAILLOT 10 avril 2021 13:45

    Ah ! Besson… Et son cours de technologie des composants ! Pendant l’heure de cours il avait pris l’habitude de faire circuler dans les rangs des échantillons pour étayer son discours ! (Parcequ’il faut bien l’avouer ça n’était pas palpitant son cours 😤). Je me souviens que les dits échantillons lui revenaient transformés selon l’imagination des uns et des autres ( guirlandes, petites figurines, tortillons, etc…). Je me souviens qu’un jour quelqu’un avait jugé bon de « dérouler » un condensateur papier 😬. Il n’avait pas trop apprécié ! S’était fâché tout rouge et avait remballé tous ses composants 💣. Ceci dit ses interventions ont portés des fruits car 50 ans après, je me souviens encore du code des couleurs comme de mes tables de multiplication. Merci à lui. À propos de qui étaient-ils, il me semble que Choquet dispensait aussi un cours d’électronique (2 tomes) en seconde et troisième année 🤔. Mais il faisait tellement de chose ce polyvalent !( Entre autres le suivi des projets d’étude). Chaumeil a aussi enseigné l’informatique me semble-t-il ? ( La théorie ). Qui se souvient de Quatremer le prof de dessin industriel en première année ? Qui nous faisait trimbaler dans le métro jusqu’à Nation avec d’immenses planches à dessin 👿. « Nation » qui ne doit plus exister non-plus ! Était l’endroit où se déroulaient les TP avec un technicien dont je ne me souviens qu’il ne valait mieux pas être en retard sous peine de se prendre un zéro pointé.👎. Bonne lecture et bon weekend à tous. A+

    • Qui étaient-ils ? 10 avril 2021 14:53, par GIRON Philippe

      Effectivement 🙂
      Ceci dit je n’ai plus utilisé le code couleur des résistance depuis 1983… Mais il fallait les savoir, ça m’a servi quand même !
      C’est idiot, j’ai gardé mes cours longtemps dans une malle à la cave jusqu’à… mon dernier déménagement en 2005 (pb de place…)

  • BAUDY Jean-Louis 10 avril 2021 07:09

    Souvenir précis du cours de M. Besson du samedi matin 11 mai 1968 : c’était un cours sur les codes couleurs des résistances ! Non, ce souvenir précis n’est pas du au côté passionnant du sujet qui a été un tournant de ma vie ! Mais la nuit du 10 au 11 mai est celle des barricades dans le quartier, et notamment rue Gay-Lussac (diverses photos sur la page souvenirs). Arrivé comme d’habitude par le métro place Monge. En haut de l’escalator, gentiment accueilli par quelques CRS et conduit dans leur car (cheveux bien longs à l’époque : un casseur potentiel !, délit de faciès). Mon discours du gentil élève ingénieur qui va être en retard au cours de technologie des composants, a été convaincant, je suis relâché à temps 🙂.

    Escalade nécessaire d’une barricade de plus d’un mètre de haut pour rejoindre l’école qui est au centre des événements. Tout le quartier est « barricadé »

    Mais M Besson a bien vite compris que notre tête n’était pas réellement concentrée sur la couleur des résistances qu’il nous montrait. Classe libérée ce samedi matin pour voir, et prendre des photos de la rue Gay-Lussac.

  • BAUDY Jean-Louis 10 avril 2021 06:45

    Information de Guy Durand « … pour les profs, nous avons eu Blanca qui nous faisait la logique : algèbre de Boole et diagrammes de Karnaugh, et un prof d’optique, très effacé et qu’on n’entendait pas, sa voix était couverte par les bavardages. Il faisait pourtant des choses intéressantes. Et Christian Parsy qui disait : »Le Prof d’optique, il perd ses verres« . Elle est bonne ! Mais je ne me souviens pas de son nom ! ».

    Concernant le prof d’optique, j’ajoute mon souvenir d’un prof qui n’a tenu qu’un seul cours. Ecœuré et jamais revenu. Si c’est le même, il est donc faux d’écrire qu’il persévère. Quels sales gamins étions nous parfois ! Si ce prof, guère plus âgé que nous dans mon souvenir, lit ceci un jour : mille excuses avec 50 ans de retard.

  • Bernard HERBER 9 avril 2021 15:08

    De mémoire, il y avait aussi un Desautel, qui nous enseignait le calcul des alimentations. Et aussi un Mathivet qui n’intervenait, je crois, que dans les interros orales

  • Bernard HERBER 9 avril 2021 15:02

    Il est peu probable que notre Demengel fut le Gilbert Demengel, auteur de bouquins de mathématiques, productif dans les années 2000-2010. Cela lui ferait, sans doute, dans les 80-90 ans au nôtre. Un de nos vénérables anciens m’avait affirmé que notre Demengel faisait partie du groupe Bourbaki. Mais c’était une légende ! Il ne figure pas parmi les membres connus du groupe à ce jour. Dommage. A suivre

  • Jean Marie GAILLOT 8 avril 2021 22:57

    Salut les anciens, J’ai manqué le RDV, mais j’étais occupé à autre chose ! Ce n’est que partie remise…. En tout cas, je constate que les souvenirs vont bon train ! Pour ceux que ça intéresse, j’ai remis la main sur des notes de cours de ces quatre années ( parce qu’à l’époque le diplôme d’ingénieur EFRE s’obtenait en quatre ans d’études). Nous nous sommes , rappelez vous, longtemps battus pour que la scolarité se déroule sur 5 années !( Ce qui est maintenant le cas) et pour la mise en place d’un cours d’anglais !…😱 Pour la rubrique qui faisait quoi, il me semble que Lemire enseignait « les mesures physiques » et quant à Herbin, je me souviens qu’il enseignait les portes, les bascules, les triggers, et toutes ces choses qui font le mystère de ces petites boîtes noires que l’ont appelle CI😆 et son cours s’intitulait « cours de logique électronique » je crois 🤔 Allez il se fait tard. A+

  • GIRON Philippe 8 avril 2021 14:40

    Le « Rwappport »… c’était qui déjà ?